top of page
DJI_0499.jpg

ACTUALITÉ

ACTUALITÉ

Villeneuve Loubet pleure l’un de ses « piliers »

« Il a vécu sa vie comme le troisième ligne qu’il était au rugby, dans l’engagement, la franchise, avec un côté rugueux mais subtil, une très grande intelligence et une vraie attention pour les autres », salue le maire de Villeneuve Loubet, Lionnel Luca qui « n’oublie pas celui qui m’a accueilli à Villeneuve Loubet lorsque j’étais conseiller départemental en me disant que je devrais en être le maire un jour. Ce n’était pas spécialement un « politique », mais quelqu’un de convictions doublé d’un véritable homme de terrain qui savait tout faire et était réellement investi dans la vie de sa commune. »

Originaire de Béziers où il est né en 1942, Jean-Claude Dissane arrive à Nice en 1966 pour y poursuivre son engagement sportif dans le milieu du rugby où il intègre le RRCN (Racing Rugby Club de Nice), particulièrement investi dans l’école de rugby.

Il trouve un emploi de manutentionnaire chez Texas Instrument en 1969 où il fera toute sa carrière, travaillant dans tous les sites de l’entreprise et gravissant chaque échelon jusqu’à devenir cadre. L’entreprise propose des logements à Villeneuve Loubet à ses salariés, et c’est ainsi que Jean-Claude Dissane s’installe avec son épouse et ses deux enfants aux Espérès où il résidera jusqu’en 2008.

Très investi également dans la vie de sa commune dont il sera le président du Comité des Fêtes dès 1985, il est élu pour la première fois en 1977 sous la mandature d’Antony Fabre, réélu en 1979 puis en 1983 et 1989 sous les mandatures de Max Chaminadas dont il devient alors l’adjoint aux sports, réélu en 1995 sous la mandature de Lionnel Luca toujours en tant qu’adjoint aux sports puis en 2001 sous Richard Camou dont il devient adjoint délégué aux travaux.

« Il fait partie de ceux qui veulent et œuvrent pour que vous soyez le premier, et qui s’en réjouissent quand c’est le cas, sans pour autant vouloir la place, avec pour autant une très grande intelligence politique. Nous nous sommes rencontrés sur les terrains de rugby où l’on apprend à ne pas faire de cadeau quand ça ne va pas mais aussi à « faire la passe » et je veux garder le souvenir de trente ans d’amitié et d’entente véritables. C’est une rencontre d’hommes qui « matche », qui ne s’explique pas mais ne s’est jamais démentie … Nous nous étions promis qu’un jour il y aurait un stade de rugby à Villeneuve Loubet et je suis heureux de voir aujourd’hui l’école de Rugby au pied du lieu où il a résidé toute sa vie dans notre commune » conclue Lionnel Luca.

Les obsèques de Jean-Claude Dissane auront lieu Samedi 1er Avril à 10h00 au cimetière de Villeneuve Loubet. Ce sera aussi le jour du tournoi de l’école de Rugby à Villeneuve Loubet...



137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page